Prana, l'énergie vitale, bio-motrice est absorbée dans le corps pax la respiration. Le contrôle de la respiration a pour effet de purifier les circuits nerveux et de vivifier les centres subtils.La respiration, son rythme et son intensité, sont en corrélation avec différents états de santé, de conscience et d'émotion. On a dit que la respiration est un carrefour où se rencontrent les activités physiques, mentales et spirituelles.

Tout état de conscience induit une forme spécifique de respiration : un état dépressif par exemple, induit une respiration superficielle, pendant la colère, la respiration devient forte et puissante mais incontrôlée, l'état de paix intérieure est lié à une respiration longue et profonde etc...

Contrôler le physique et maîtriser le mental passe donc par la maîtrise du Souffle. Le processus de contrôle et d'intensification de la respiration estappelé Pranayama, il conduit tout d'abord à la régulation des mécanismes psychosomatiques. En apprenant à utiliser la capacité entière des poumons on apprend à charger le corps de Prana, on dispose ainsi de plus d'énergie donc de plus de vitalité qui se traduit par une plus grande capacité d'autocontrôle et de créativité.

A un autre niveau, l'apport supplémentaire de Prana, va permettre la purification du système (corps éthérique ou pranique) soutenant l'activité physique et mentale. Le pranayama est en général utilisé avec chaque posture (asana) et on lui adjoint souvent un "Mudra" (*) (geste des doigts) et quelquefois des "Bhandas" (*) (contractions musculaires internes).